Hommage

Bernard, l'esprit du XV parlementaire

Le
Notre ami Bernard nous a quittés

Dévouement, passion, droiture, convivialité, voici quelques-unes des qualités qui pourraient suffire à qualifier notre ami Bernard, le tout chapeauté par un maître mot : rugby.

 

Si ce Biterrois de souche et de cœur ovale est entré trop tard à l’Assemblée pour avoir connu les débuts de l’équipe parlementaire en 1976 il a, en revanche, été le principal artisan, avec Patrice Petriarte, de la relance du XV, alors du Parlement, sous la houlette d’un presque obscur député de l’Aveyron, Jacques Godfrain pour lequel la lumière viendra plus tard.

 

Elle fut d’ailleurs momentanément éteinte à l’occasion du match de relance organisé en 1986 à Jean Bouin grâce au Président Chaban-Delmas qui avait mis au service de la cause son épouse, marraine d’une association de lutte contre la drogue, et deux ministres, le coup d’envoi donné par Mme Barzach étant resté célèbre puisque sa chaussure (à talon !) a atterri plus loin que le ballon.

Jacques y a hérité d’un magnifique cocard généreusement offert par l’un des journalistes composant l’équipe adverse et qui a fait le tour des rédactions, véritable clin d’œil à l’avenir.

Bernard a ensuite été à l’origine de la nouvelle entente cordiale avec le Parlement anglais, ce Crunch d’une saveur ambrée qui nous réunit régulièrement sur le pré et qui, s’il a connu quelques soubresauts, a constitué la base du développement des relations plus ou moins suivies, avec les autres parlements du Royaume Uni.

C’est aussi avec lui que nous avons travaillé au début des années 90 au développement des liens avec le Parlement d’Afrique du Sud, action favorisée par l’existence de certaines relations particulières avec des députés de la chambre basse du pays, l’Assemblée nationale. Une première visite dans ce pays avait été organisée en 1993 mais des événements sanglants s’étant de nouveau produits dans les townships, le Président Fabius nous fit comprendre qu’il n’était, pour le moins, pas judicieux d’organiser une présence semi-officielle du Parlement français sur place.

Avec l’aide de Capitaine Jacques qui avait transformé l’arrière du bus en bureau provisoire, Bernard a donc travaillé à remplacer ce voyage en organisant, de Toronto à Chicoutimi avec trois matchs, le premier grand déplacement du XV à l’étranger, lequel restera dans les mémoires.

L’évolution de la situation dans le pays et le fait que l’équipe de France allait s’y rendre pour disputer la Coupe du monde de rugby ayant levé les derniers obstacles, Bernard s’est lancé, avec les députés d’Afrique du Sud et en collaboration avec nos amis britanniques, dans l’organisation de la première Coupe du monde des Parlements.

La Nouvelle Zélande, l’Irlande, l’Angleterre et une équipe dite du reste du monde ayant rejoint la compétition, ce sont six formations qui ont ouvert une série depuis ininterrompue. A cette occasion, un événement restera historique puisque c’est la première fois qu’en compétition officielle, fut joué le nouvel hymne sud-africain, devant le nouveau drapeau du pays et des joueurs portant le maillot springbok agrémenté de la protea.

Inutile d’insister sur le travail accompli par Bernard pour la préparation des six éditions qui ont suivi, avant son départ à la retraite, en particulier pour celle organisée en France en 2007 qui a eu un lustre particulier, sinon pour souligner qu’il n’a pas hésité à sacrifier sa moustache devenue légendaire sur l’autel d’une première troisième place obtenue en Nouvelle Zélande en 2011.

Nommé à la buvette des parlementaires, il en fait le pôle principal de recrutement des députés rugbysticables  sans oublier la constitution de liens affectifs ou privilégiés avec certains - mais pas tous ! - titulaires de postes de responsabilité à l’Assemblée. Pour lui, la priorité devait       toujours être donnée aux députés car ils sont les porte-drapeau du Parlement et nous ne saurions exister sans eux. Cela l’a amené à privilégier la création d’une nouvelle entité – le XV parlementaire – car la dérive du XV du Parlement dont les dirigeants ne prenaient pas suffisamment en compte les élus lui déplaisait fortement. Ce nouveau XV a d’ailleurs été mis en place en dehors de l’ASCAN afin de limiter les risques de conflits d’intérêt et d’assurer son indépendance.

Dans le même temps, sa convivialité et son entregent l’ont aidé à constituer un réseau de première importance pour la promotion de notre XV. Grâce à nos amis Toulousains il a développé les liens et le partenariat avec des fleurons de l’industrie aéronautique française dont nous avons mis en évidence le nom sur tous les continents, ainsi qu’avec plusieurs partenaires institutionnels sur lesquels nous pouvons toujours compter.

Il a également fait prospérer, avec l’appui de l’Amicale du rugby créée à l’Assemblée, en particulier avec Henri Nayrou, d’excellentes relations avec les dirigeants de la FFR dont ses successeurs ont su assurer la pérennité nous permettant ainsi d’obtenir places et facilités pour nos élus.

Avec Bernard, nous venons donc de perdre l’un des fleurons du rugby parlementaire, l’un des piliers fondateurs de notre association.

Son départ en retraite chez les anciens ennemis toulonnais nous avait déjà habitués à son absence depuis quelques années mais, cette fois, nous avons la triste certitude que nous ne pourrons plus bénéficier de sa faconde, de son amitié et de son timbre de voix entraînant.

Pour autant, nous n’oublierons pas tout ce qu’il nous a laissé : un exemple de disponibilité au service des autres, le goût du travail bien fait, le sens de la convivialité et de la solidarité, bref, pour tout dire, l’esprit du XV parlementaire.

Un hommage sera rendu à notre ami Bernard à l’occasion de la prochaine Coupe du monde des Parlements qui aura lieu en France en septembre 2023.

Bernard - Tournée Argentine 2014

Nos dernières actualités

Match
TERRAIN

Tournée d'automne

Le XV Airbus rencontre le XV Parlementaire le 20 novembre sur ses terres toulousaines.

Lire la suite de cet article
Agenda
MAILLOTS

Top départ de la nouvelle saison 2022-2023!

A vos agendas pour ne pas manquer les premières dates:

Lire la suite de cet article
Tweet

D'une législature à l'autre!

La saison 2022-2023 du XV Parlementaire s'ouvre bientôt ...

Lire la suite de cet article